RSS

Herzberg, la ville de l’espéranto


Page d'accueil | Programme | Tourisme | Possibilité de couchage | Contact


►Matériaux de présentation: Herzberg, la ville de l' espéranto (.ppt 3,77 Mb)

Depuis le 12 juillet 2006 Herzberg a adopté la dénomination “la ville de l’espéranto”, par décision unanime des quatre partis du Conseil Municipal, ce qui a valu à Gerhard Walter, maire de la commune, de recevoir plusieurs centaines de félicitations du monde entier.
 
L’activité pour l’espéranto à Herzberg a debuté dans les années 60, quand Joachim Gießner commença à enseigner cette langue-pont neutre. Il a été président très actif de l’Association Allemande pour l’ Espéranto des Chemins de Fer, et, pendant 22 ans, président de la Fédération Internationale des Cheminots Espérantistes: il a traduit quelque 400 chants en espéranto.
 
Le club régional Société du Harz du Sud pour l’ Espéranto a fêté en 2001 – par une cérémonie culturelle dans le Château dominant la ville – le jubilé des 25 ans de son existence: y ont participé des hôtes très importants venus de nombreux pays.
 
L’emploi de l’espéranto a permis de relancer avec grand succès les contacts entre les villes jumelées de Herzberg et de Góra en Pologne. En avril 2005 les maires Gerhard Walter et Tadeusz Wrotkowski ont décidé d’un commun accord d’utiliser l’espéranto comme langue-pont neutre. C’est en août 2006 qu’ a eu lieu, dans l’Hôtel de la jeunesse de la forêt de Herzberg-Pölde, la première rencontre des élèves d’espéranto de Herzberg et Góra. Des rencontres semblables, avec même une plus large participation internationale, sont prévues chaque été.
 
ESPERANTO-URBO © 2008 LA-Arts